Vins du Pic Saint-Loup

L'AOP Pic Saint-Loup est une appellation jeune et dynamique de 2016 qui connaît un essor fulgurant. Elle tire son nom du Pic Saint-Loup, le piton rocheux qui surplombe l'appellation.

NOS CREATIONS

Pic Saint-Loup 2021 - Le Pic

22,00 €

Histoire du vignoble

L’émergence de la vigne

Les Phocéens ont été les premiers à introduire la culture de la vigne dans notre région. Cette pratique s'est ensuite répandue dans toute la province romaine. 

Cependant, l'Empire romain a dû mettre en place une politique stricte pour réguler cette culture qui visait à réguler la production de vin et à préserver les ressources alimentaires. Les Romains ont donc imposé à leurs colons de réserver la culture de la vigne aux terres peu fertiles des coteaux calcaires, en arrachant les vignes existantes et en interdisant de nouvelles plantations. 

Cette politique aurait permis de prévenir une surproduction de vin, qui aurait pu nuire à l'économie et à la stabilité sociale de l'Empire. De plus, la culture de la vigne sur des coteaux calcaires était considérée comme plus adaptée à la production de vins de qualité, ce qui était une priorité pour les Romains. Il est très probable que notre région ait été touchée par ces mesures.

Un essor de la vigne bienvenue

La chute de l'Empire romain quelque temps plus tard a entraîné un déclin du vignoble dans notre région, jusqu'au Moyen âge. C'est grâce à l'impulsion des monastères que le vignoble a pu renaître dans le Languedoc, y compris au Pic Saint-Loup. Le vin était alors utilisé pour la célébration du culte et comme monnaie d’échange.

À la fin du XIXe siècle, notre région a commencé à se concentrer sur la culture de la vigne, grâce à la reconstruction du vignoble détruit par le phylloxéra et à la croissance de la coopération. Les vins du Pic Saint-Loup ont alors commencé à être reconnus en dehors de leur région d'origine, d'abord à Montpellier, puis dans d'autres régions grâce au port de Sète.

Une jeune appellation 

Les débuts de la dénomination 

La dénomination "Pic Saint-Loup" est apparue au début du XXe siècle, en dehors de toute législation, comme simple nom de produit. En 1931, le syndicat viticole du Pic Saint-Loup a été créé, regroupant six communes. En 1955, la reconnaissance comme vin de qualité supérieure (VDQS) a été obtenue de l'INAO, incluant trois communes de plus.

L'évolution de l'AOC Pic Saint-Loup

En 1960, treize VDQS ont été regroupées pour n'en former qu'une seule, appelée Coteaux-du-Languedoc, qui a obtenu de passer en AOC en 1985. C’est en 1994 que le Pic Saint-Loup est devenu une dénomination géographique au sein de l'appellation Coteaux-du-Languedoc.

En 2007, l'appellation Coteaux-du-Languedoc a changé de nom pour devenir l'appellation Languedoc, étendue à presque tout le vignoble du Languedoc-Roussillon. Le Pic Saint-Loup a été reconnu comme dénomination géographique au sein de cette appellation, puis le 7 septembre 2016, le vignoble a obtenu la reconnaissance en AOC Pic Saint-Loup. En 2023, les vins du "Pic Saint-Loup" sont officiellement reconnus en AOP.

L'AOP Pic Saint-Loup en quelques chiffres

  • 17 communes
  • Environ 1 500 ha de surfaces en production
  • Production annuelle moyenne :
    • 45 000 hl en rouge
    • 4 000 hl en rosé

Quels sont les cépages du Pic St Loup ?

Une alliance emblématique 

L'AOP Pic Saint-Loup se démarque grâce à son choix de cépages particulier, où le Syrah, le Grenache et le Mourvèdre tiennent les rôles principaux. L'assemblage d'au moins deux de ces cépages est obligatoire. Un cépage ne peut représenter plus de 80% maximum de l’assemblage à lui seul.

  • Syrah : ce cépage donne de la structure et du caractère aux vins rouges, leur donnant une couleur profonde et des arômes épicés, souvent accompagnés de notes de fruits noirs et de violette. Il est obligatoire dans les vins rouges et rosés de l'appellation, à hauteur d'au moins 50 % et 30% respectivement.
  • Grenache noir : ce cépage emblématique du Languedoc apporte de la rondeur et de la douceur aux vins, ainsi que des arômes de fruits rouges et une touche florale. Il est présent dans les vins rouges et rosés de l'appellation, à hauteur maximale de 50 %.
  • Mourvèdre : ce cépage complète l'assemblage en apportant de la puissance et de la concentration, ainsi que des notes de cuir, de réglisse et de poivre noir. Sa présence est facultative, mais il peut être utilisé jusqu'à 20 %.

Pour les vins rouges 

Les cépages accessoires tels que le Carignan Noir, le Cinsault Noir, la Counoise Noire et le Morrastel Noir peuvent être ajoutés dans la limite de 10%.

Les vins rouges de l'AOP Pic Saint-Loup sont appréciés pour leur fraîcheur aromatique, avec des notes de petits fruits noirs, de réglisse et de garrigue.

Pour les vins rosés

Les cépages accessoires tels que le Carignan Noir, le Cinsault Noir, la Counoise Noire, le Grenache Gris et le Morrastel Noir peuvent être ajoutés. 

Les vins rosés de l'AOP Pic Saint-Loup sont frais et équilibrés, marqués par des notes de fruits rouges et d’agrumes.

Quelles sont les caractéristiques du terroir ?

Un terroir unique entre Méditerranée et Cévennes

Le vignoble de l'AOP Pic Saint-Loup est niché au pied des premiers contreforts cévenols, dans la région des Garrigues nord de Montpellier. Son caractère unique découle de l'interaction entre relief, climat, sols et vignobles.

Sa nature préservée, sa garrigue presque sauvage, ses grands espaces et son patrimoine culturel riche en légendes et traditions transmises de génération en génération donnent à ce territoire une personnalité unique. Le terroir du Pic Saint-Loup ne manque pas de fasciner ceux qui le découvrent.

Un climat singulier

Le terroir du Pic Saint-Loup bénéficie d'un climat unique, à la fois influencé par le climat continental descendant des contreforts cévenols et par le climat méditerranéen porté par la proximité du littoral. Les étés chauds et secs, précédés de printemps frais, alternent avec des saisons hivernales et automnales froides et pluvieuses. Le Pic Saint-Loup, en tant que "sentinelle avancée des Cévennes", influe sur la courbe des précipitations, qui sont en moyenne de 1000 millimètres, assurant ainsi les besoins en eau des sols et compensant le déficit pluviométrique que la vigne peut subir en été.

Les températures et les amplitudes thermiques sont également très caractéristiques de ce terroir. Fortement contrastées entre le jour et la nuit en période de véraison, elles favorisent une maturation optimale des raisins, apportant richesse et équilibre dans les vins du Pic Saint-Loup. Grâce à son relief, le terroir est préservé des forts coups de vent, mais bénéficie des souffles réguliers et modérés du Mistral et de la Tramontane, qui protègent le vignoble des avancées du "marin" humide et apportent un air frais et sec bénéfique à la vigne.

Une mosaïque de sols

Le vignoble du Pic Saint-Loup est ancré dans une palette de sols extrêmement variés, allant des calcaires durs aux calcaires tendres, en passant par les conglomérats, les dolomies, les éboulis, les calcaires fluviales et les marnes. Cette diversité géologique garantit un drainage et une rétention importants, jouant un rôle primordial face à la pluviométrie irrégulière que connaît le terroir. Particulièrement filtrants et suffisamment profonds, ces sols apportent également une richesse et une complexité aromatique aux vins.

Trames gustatives de l’appellation

Des vins rouges élégants et complexes

Les vins rouges de l'AOP Pic Saint-Loup sont reconnus pour leur palette gustative riche et complexe. Au premier nez, ils révèlent des arômes de fruits rouges et noirs bien mûrs, tels que la cerise, la mûre et le cassis, ainsi que des notes épicées et florales subtiles. En bouche, ils se distinguent par leur amplitude et leur charnu, avec des tanins soyeux et une fraîcheur remarquable. La finale, longue et persistante, laisse apparaître des notes de réglisse et de chocolat noir, témoignant ainsi de la grande qualité de ces vins.

Des vins rosés 

Les vins rosés de l'AOP Pic Saint-Loup séduisent les amateurs par leur trame gustative élégante et rafraîchissante. Au nez, ils dévoilent des arômes de fruits rouges frais, tels que la fraise, la framboise et la groseille, ainsi que des notes florales et d'agrumes délicates. En bouche, ils se caractérisent par leur vivacité et leur fruité, avec une belle acidité et une texture légère. La finale, fraîche et persistante, laisse apparaître des notes de pamplemousse et de fruits rouges.

Notre Pic Saint-Loup chez Calmel & Joseph

Pic Saint-Loup – « Le Pic »

C’est un vin unique dont l’élevage en bouteille n’offre que plus de complexité. Un vin dont le nombre d’amateurs ne cesse de croitre chaque année …

Belle couleur rouge rubis. Le nez est toujours une grande surprise avec ses arômes de sève, de laurier, de garrigue, de genévrier et de graphite. C’est un nez atypique pour un vin rouge de notre région, car assez similaire à un vin blanc très minéral. La bouche possède une colonne vertébrale droite, une tension exceptionnelle sur des tanins élégants, fins, aériens, racés. Les notes d’attaque sont sur le poivre noir, le romarin, le clou de girofle puis la mure sauvage et l’eucalyptus élève la fin de bouche.