Vins du Languedoc

Les vins du Languedoc avec Calmel & Joseph

Le Languedoc est le berceau de la viticulture française, c’est en effet des rives de la méditerranée que commence l’expansion du vignoble français. L'histoire du vin dans notre belle région du Languedoc commence au VIè siècle avant Jésus Christ lorsque phéniciens puis grecs y importent des plants de vignes pour les planter. Au fil des siècles, la viticulture s'est développée et le Languedoc est devenu la plus importante région viticole et l’une des plus étendue du monde. Le vignoble du Languedoc représente aujourd’hui entre 215 000 et 220 000 hectares de vignes, c’est autant que la Vallée du Rhône, la Bourgogne, la Loire, la Champagne et l’Alsace réunies !

LE DOMAINE

Corbières 2016 - La Madone n°1

55,00 €
LE DOMAINE

Corbières 2017 - La Madone n°2

55,00 €
LE DOMAINE

Corbières 2018 - La Madone n°3

50,00 €
LE DOMAINE

Corbières 2021 - La Pointe

13,00 €
NOS CREATIONS

Corbières 2017 - Le Roc

22,00 €
NOS CREATIONS

Corbières 2021 - L'Aventure

12,50 €
NOS CREATIONS

Pic Saint-Loup 2021 - Le Pic

22,00 €
NOS CREATIONS

Minervois La Livinière 2019 - La Planette

22,00 €
NOS CREATIONS

Saint-Chinian 2018 - Les Sept puits

22,00 €

Le Languedoc, une région viticole vaste et millénaire

L’histoire des vins du Languedoc est faite de hauts et de bas et de multiples tumultes vécus au fur et à mesure des siècles. Au Moyen Âge, les vins du Languedoc étaient par exemple très prisés des cours royales et des notables Européens. Cependant, la région a connu des périodes de crise, notamment en raison de maladies de la vigne et de problèmes économiques. Au XIXe siècle, le phylloxéra, un insecte ravageur, a dévasté la quasi-totalité du vignoble de la région, entraînant une grave crise viticole et économique. Au cours du XXe siècle, le Languedoc a connu une renaissance viticole. Les viticulteurs ont replanté des vignes résistantes au phylloxéra et ont modernisé leurs pratiques de vinification. De 1945 à 1960 apparaissent les premières créations de VDQS (Vin Délimité de Qualité Supérieure) qui se transforment peu à peu en AOP (Languedoc, Faugères, Saint-Chinian, etc…) en 1980. Depuis lors, le Languedoc est devenu une région viticole dynamique, produisant une grande variété de vins de qualité. Les cépages traditionnels Languedociens, tels que le Carignan, le Grenache, la Syrah et le Mourvèdre, sont largement cultivés à côté de cépages issus d’autres régions viticoles françaises comme le Pinot Noir, le Merlot, le Chardonnay ou le Sauvignon.

Les vignes du Languedoc sous l’influence du Climat Méditerranéen

C’est avant tout le climat méditerranéen dont bénéficie le vignoble du Languedoc qui permet à la vigne de produire chaque année de nombreux raisins de grande qualité et enfin de vinifier des vins tout aussi qualitatifs. Le climat méditerranéen est un climat extrêmement favorable à la culture de la vigne en raison des facteurs clés suivants :

Ensoleillement abondant :

Le Languedoc bénéficie d'un ensoleillement généreux tout au long de l'année. La vigne a besoin de lumière solaire pour la photosynthèse, le processus qui lui permet de produire des sucres nécessaires à la maturation des raisins. L'ensoleillement prolongé et intense de notre région favorise une maturation optimale des raisins et contribue à la qualité des vins.

Températures chaudes :

Le vignoble du Languedoc connaît des étés chauds et des hivers doux. Les températures élevées favorisent la croissance et le développement des vignes, ainsi que la maturation des raisins. Les hivers doux permettent d'éviter les gelées tardives de printemps qui pourraient endommager les vignes.

Pluviométrie modérée :

Bien que les régions méditerranéennes puissent connaître des périodes de sécheresse estivale, elles bénéficient généralement d'une pluviométrie modérée. Cela permet aux vignes de recevoir l'eau nécessaire pendant leur cycle de croissance, tout en évitant les excès d'humidité qui favoriseraient le développement de maladies fongiques comme le mildiou ou l’oïdium.

Variabilité des sols :

Le Languedoc présente une grande diversité de types de sols, allant des sols argileux aux sols calcaires en passant par les sols sableux. Cette variabilité permet de cultiver une multitude de différents cépages adaptés à des sols spécifiques, ce qui permet in fine de produire une grande diversité de vins aux multiples profils organoleptiques.

Effet de la mer :

Le vignoble du Languedoc est fortement influencé par la proximité de la mer. Cela crée un effet de modération thermique, où les températures, notamment nocturnes, sont atténuées par les brises marines et les courants océaniques. Cet effet contribue à maintenir des températures stables et évite les extrêmes qui pourraient nuire aux vignes. Ces conditions climatiques favorables permettent aux vignes de se développer de manière saine et de produire des raisins de qualité, qui sont essentiels pour la production de vins renommés dans les régions méditerranéennes.

Les appellations viticoles du Languedoc : une incroyable diversité

Le Languedoc est riche d’une grande diversité de terroirs, allant des coteaux ensoleillés près de la Méditerranée aux collines et aux montagnes plus fraîches de l'arrière-pays. Géographiquement, la région viticole du Languedoc est délimitée au sud par l’étang de Leucate qui démarque la frontière avec le Roussillon et la ville de Nîmes au nord démarquant la frontière avec la Vallée du Rhône méridionale. Cette étendue offre une diversité géographique et géologique exceptionnelle permettant de produire une large gamme de vins.

Les illustres appellations des vins du Languedoc

Le vignoble du Languedoc est découpé en de nombreuses appellations d’origine protégées :

AOP Languedoc et ses dénominations supplémentaires

L’AOP Languedoc remplace l’appellation Coteaux du Languedoc depuis 2007. Elle peut en outre depuis 2009 faire apparaître une dénomination géographique supplémentaire plus spécifique en fonction de la zone de production des raisins. Ces zones spécifiques sont au nombre de 12 : Cabrières, Grès de Montpellier, La Méjanelle, Montpeyroux, Pézenas, Quatourze, Saint Christol, Saint Drézéry, Saint Georges d’Orques, Saint Saturnin, Sommières.

Appellations Sous Régionales du Languedoc

Les AOP sous régionales regroupent les appellations les plus connues et reconnues du Languedoc : Corbières, Saint-Chinian, Picpoul-de-Pinet, Fitou, Pic Saint-Loup, Minervois, Cabardès, Clairette du Languedoc ou Terrasses du Larzac. Ces appellations reconnues entre le début des années 1980 et 2017 pour la plus récente (AOP Pic-Saint-Loup) signent la renaissance qualitative récente des grands vins du Languedoc et sont de véritables ambassadeurs pour les vins de notre région en France et à l’étranger.

Appellations Communales du Languedoc

Des appellations limitées aux communes dont elles portent le nom et synonyme de Crus du Languedoc. Elles sont au nombre de 5 sur la région : Corbières-Boutenac, Minervois La Livinière, Faugères, Fitou et La Clape. Des vins rares et de grande qualité qui démontrent tout le potentiel qualitatif des grands terroirs du Languedoc.

Appellations d’Origine de Vins Effervescents du Languedoc

Les vins effervescents d’appellation du Languedoc sont tous produits dans le vignoble avoisinant la commune de Limoux : Crémant de Limoux, Blanquette de Limoux et Limoux Méthode Ancestrale. Le Crémant et la Blanquette de Limoux sont vinifiés en méthode traditionnelle comme le sont les Champagnes et autres Crémants de France avec une seconde fermentation en bouteille. Leur différence réside dans l’assemblage utilisé pour la production : la Blanquette est composée à 90% minimum de Mauzac, cépage endémique régional, quand le Crémant de Limoux est composé principalement de Chardonnay et de Chenin.

Appellations d’Origine du Languedoc pour les Vins Doux Naturels

Deux appellations en Vins Doux Naturels viennent compléter la longue liste des appellations d’origine protégées du vignoble du Languedoc : Le Muscat de Mireval et le Muscat de Lunel. Deux vins blancs mutés à l’alcool produits à partir de Muscat Blanc à Petits Grains.